Résultats de l’enquête USPO sur les autotests

L’USPO a mené une enquête auprès des pharmaciens entre le 28 et le 29 juin sur la dispensation des autotests en officine. Nous remercions les 1 622 pharmaciens ayant répondu à ce sondage.

Le Gouvernement envisage d’autoriser la vente des autotests Covid-19 à des acteurs extérieurs à la pharmacie d’officine.

Le sondage confirme le rôle essentiel du pharmacien d’officine dans la stratégie de dépistage pour une utilisation efficace de ce dispositif.

  • 70% des pharmaciens sont confrontés à des demandes hors cibles (personnes symptomatiques ou cas contacts),
  • 94% des pharmaciens confrontés à cette situation ont refusé de dispenser l’autotest,
  • 95% des pharmaciens estiment qu’un accompagnement est indispensable pour utiliser efficacement l’autotest.

L’USPO a alerté le Gouvernement sur les risques inhérents à l’ouverture de la vente de ces dispositifs à des acteurs extérieurs, en termes de sécurité mais également d’efficience du dépistage.

Par ailleurs, le sondage souligne que les salariés des services à domicile ou les accueillants familiaux utilisent peu les autotests. Aussi, l’USPO a appelé le Gouvernement à communiquer auprès de ces personnes sur l’utilité et la prise en charge de ces dispositifs.

Publication :7 juillet 2021 | Catégorie(s) :